Chargement…

La Montagne Pelée

///La Montagne Pelée

La Montagne Pelée

Le 8 mai 1902, l’éruption du volcan a anéanti la ville de SAINT PIERRE et 30.000 personnes meurent instantanément.

Malgré les vents violents, les sols acides marqués par les éruptions, la végétation s’est adaptée. On trouve des plantes telles l’ananas-montagne, la myrtille des hauts, le fuchsia-montagne. Au sommet, s’étend la savane d’altitude consistant en un tapis de mousse d’où surgissent de chétives et minuscules plantes : violette-montagne, thym, petit calumet.

Des randonnées permettent d’aller à la découverte de ce fascinant volcan, à partir de MORNE-ROUGE, LE PRECHEUR, GRAND RIVIERE ou MACOUBA.

La voie principale part du MORNE-ROUGE, d’abord par le sentier de l’Aileron qui mène à l’ancien dôme de l’Aileron (1107 m) d’où l’on découvre un magnifique point de vue sur Saint Pierre, les pitons du Carbet, les îles de Sainte Lucie et Saint Vincent.
Après l’Aileron, le sentier rejoint le Plateau des Palmistes surplombant la Caldeira, ensuite 400 m d’escalade pour atteindre le sommet du cône de 1902 (1364 m), puis le cône 1929, point culminant Le Chinois (1395 m).
Si le temps le permet, faire le tour de la Caldeira d’où l’on découvre un panorama superbe sur le Prêcheur, Saint Pierre et le Piton Marcel (1026 )

2018-03-01T17:54:58+00:00 23 février, 2018|Catégories : Mer et Nature|Mots-clés : |