Chargement…

Conseils Santé

Conseils Santé

Aucune vaccination obligatoire, sauf pour les passagers venant de pays où la fièvre jaune et le choléra sévissent.

En Martinique, les infrastructures sanitaires sont d’excellentes qualités : CHU à Fort de France, hôpital du Lamentin.

Sur les plages

Protection solaire

Les ultraviolets sont très puissants. Il faut donc éviter une exposition prolongée aux heures les plus chaudes, porter chapeau, lunettes de soleil et se protéger la peau avec des crèmes à indice de haute protection.

Il convient également de boire suffisamment pour éviter la déshydratation.

Par ailleurs, il est prudent d’éviter de marcher pieds-nus, la moindre blessure est difficile à cicatriser en milieu tropical et afin d’éviter les infections digestives ou cutanées.

Mancenilliers

Il convient de se méfier de ces petits arbres qui bordent les plages.
Tout est toxique : l’écorce, la sève, les fruits ressemblant à de petites pommes, les feuilles. Le simple contact avec la peau provoque de graves brûlures.
Surtout, ne pas s’abriter sous ces arbres en cas de pluie.

La plupart du temps, ces arbres sont signalés au moyen d’un cercle de peinture rouge sur le tronc.

Insectes et autres

Les moustiques

Il est indispensable de se munir d’anti-moustique, d’éviter de rester sur les plages en fin d’après-midi.

Le moustique aedes aegypti transmet la maladie de la dengue dont les symptômes s’apparentent à une très forte grippe.

Pour dormir, prévoir des moustiquaires ou un simple ventilateur.

Les autres

La scolopendre appelée « mille-pattes » est équipée de crochets venimeux, sa piqûre est très douloureuse.

La mygale appelée « matoutou-falaise » est l’une des plus belles du monde et l’espèce est protégée.
Sa piqûre non mortelle est très douloureuse.

La vipère « fer de lance », seul serpent dangereux de l’île. On le rencontre plus particulièrement dans les champs de canne à sucre, les bananeraies et bien sûr dans la forêt.
La morsure peut être mortelle. Il faut donc très rapidement aller aux urgences soit au CHU de Fort de France, soit à l’hôpital du Lamentin.

 

2018-03-02T18:21:51+00:00 23 février, 2018|Catégories : Informations pratiques|